Widgets sur segments : comment Ekosport cible plus finement ses clients pour ses opérations marketing

ciblage-widget-segment-clients

SPREAD s’est récemment doté d’une toute nouvelle fonctionnalité. Elle vous permet d’affiner considérablement votre discours sur votre site web, grâce à des widgets différenciés en fonction des segments de votre Customer Family. Le leader de la vente de skis sur internet, Ekosport, a été dans les premiers à tester cette nouveauté. Il vous fait part de son expérience.

Le cas Ekosport

 

Entre les fêtes de Noël et le début des soldes il y a toujours un temps creux, donc on a organisé une opération de vente privée. Et nous n’avons voulu cibler que nos meilleurs clients.

Super idée de la part d’Ekosport ! Nous n’allons pas les contredire, nous vous avions même encouragé à en organiser une juste iciCependant, les choses vont quelque peu se compliquer. Car en effet si certains profils appartenant à leur cible « meilleurs clients » étaient déclarés optin avec leurs adresses email, d’autres ne l’étaient pas forcément…

Une opération marketing, plusieurs enjeux

Ainsi, Ekosport a exploité deux canaux pour la diffusion de ses invitations. D’une part un email routé via SPREAD, et d’autre part un courrier classique d’invitation (distribué par M. le Facteur, exactement). Le défi : que toute personne invitée à la vente privé, qu’elle vienne du mail ou de la lettre, voit s’afficher une belle pop-up l’accueillant avec son prénom et renvoyant vers l’opération.

Les visiteurs ne faisant pas partie de ces VIP présélectionnés ne devaient, quant à eux, rien voir du tout.

Pour cela, Ekosport a défini plusieurs segments dans sa base SPREAD, afin d’identifier, d’une part s’ils étaient invités, et d’autre part s’ils étaient optin ou non.

Ensuite, il a configuré l’affichage de son widget en fonction des différents segments. Ainsi, les optins voyaient s’afficher la pop-up personnalisée, expliquant le concept de la vente privée. Les clients optout, eux, avaient la même pop-up, mais avec en plus une incitation à s’inscrire à la newsletter du site.

 

On a pu capter à la volée les adresses mails de nos clients en comparant dans le segment s’ils étaient optin ou pas. Et c’était très efficace !

La segmentation : une stratégie qui paie !

Dans sa réflexion, Ekosport a bien sûr tout bon ! Il a pu, premièrement, réserver une offre spéciale à sa clientèle privilégiée. En l’accueillant chaleureusement par son prénom et en lui proposant des prix préférentiels, il a réussi, en plus de satisfaire un objectif de conversion, à renforcer sa stratégie de fidélisation.

Deuxièmement, en prévoyant un encart spécial uniquement pour les optout, il évite d’une part de surcharger d’informations les clients optins, et il enrichit considérablement sa base mail afin de donner encore plus d’impact à ses futures campagnes.

Et bien entendu, les possibilités de cette fonctionnalité ne demandent qu’à s’adapter à vos propres problématiques. Vous pouvez très bien imaginer proposer un widget différent pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants et pour les adultes, pour vos clients et vos prospects… et j’en passe !

D’ailleurs, le constat d’Ekosport n’est pas pour nous déplaire :

 

On est très satisfaits de cette fonctionnalité. Grâce à ça, on peut cibler très finement. […] On n’aurait jamais pu le faire avec notre ancien CRM.

Alors pour être honnête, quand on entend ce genre de retours sur l’une de nos nouveautés produit, l’ambiance ressemble un peu à ça au bureau :

dance

Mais au-delà de ça, on se dit aussi que ça pourrait sacrément vous donner envie de vous lancer dans l’aventure des widgets sur segments. Si c’est le cas, vous allez voir, c’est très simple.

Le fonctionnement des widgets sur segments

Pour peu que vous soyez d’ores et déjà familiarisés avec la segmentation (et si ce n’est pas le cas, je vous incite fortement à foncer lire cet article et celui-ci aussi), la mise en place de ces widgets ne devrait franchement pas vous poser de problèmes !

Dans votre back-office

Lors de la de configuration de votre widget, vous pouvez désormais déterminer vos cibles via un onglet dédié. Deux possibilités s’offrent à vous : le ciblage par UTM (réservé aux costauds de l’internet), et le ciblage par segments, qu’il vous suffit d’activer, en l’occurence.

Vous verrez alors apparaître la liste de tous vos segments. A vous de les inclure et de les exclure de l’affichage, en fonction de la stratégie que vous visezRegardons concrètement ce que cela peut donner :

 

Dans l’exemple ci-contre, deux segments ont été autorisés et un segment a été interdit.

Moralité : tous les joueurs de football et tous les joueurs de tennis pourront voir votre widget s’afficher, sauf s’ils sont adolescents.

A vous maintenant de trouver les segments qui conviennent à votre discours.

A vous de jouer

On insiste très souvent en vous parlant de personnalisation, de ciblage, de segmentation, de bon message au bon moment. Or, cette nouvelle option pour les widgets est une véritable opportunité pour vous de vous rapprocher de ces objectifs. C’est aussi, comme nous l’a démontré Ekosport, un excellent moyen d’enrichir sa Customer Family en procédant progressivement et sans solliciter ses clients de manière intempestive.

Bref, c’est désormais à vous de jouer, n’hésitez pas à contacter Alicia et Kitty, vos chargées de compte préférées, si vous avez besoin d’un peu plus d’éclairage sur cette fonctionnalité. Et si vous n’êtes pas (encore) client, ne soyez pas timide, il vous suffit de demander une démo en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Pour conclure, nous souhaitions adresser un grand merci à Neil de chez Ekosport, non seulement pour son utilisation poussée et créative de la solution, mais aussi et surtout pour ce témoignage qui nous fait chaud au coeur !

Partager sur...

Google +

Laisser un commentaire

array(10) {
  ["id"]=>
  int(12)
  ["order"]=>
  int(0)
  ["slug"]=>
  string(2) "fr"
  ["locale"]=>
  string(5) "fr-FR"
  ["name"]=>
  string(9) "Français"
  ["url"]=>
  string(58) "http://www.spreadfamily.fr/ciblage-clients-widget-segment/"
  ["flag"]=>
  string(67) "http://www.spreadfamily.fr/wp-content/plugins/polylang/flags/fr.png"
  ["current_lang"]=>
  bool(true)
  ["no_translation"]=>
  bool(false)
  ["classes"]=>
  array(5) {
    [0]=>
    string(9) "lang-item"
    [1]=>
    string(12) "lang-item-12"
    [2]=>
    string(12) "lang-item-fr"
    [3]=>
    string(15) "lang-item-first"
    [4]=>
    string(12) "current-lang"
  }
}
Le site est disponible dans votre langue

Aller sur le site Français × Non merci

array(10) {
  ["id"]=>
  int(15)
  ["order"]=>
  int(0)
  ["slug"]=>
  string(2) "en"
  ["locale"]=>
  string(5) "en-US"
  ["name"]=>
  string(7) "English"
  ["url"]=>
  string(28) "http://www.spreadfamily.com/"
  ["flag"]=>
  string(67) "http://www.spreadfamily.fr/wp-content/plugins/polylang/flags/us.png"
  ["current_lang"]=>
  bool(false)
  ["no_translation"]=>
  bool(true)
  ["classes"]=>
  array(4) {
    [0]=>
    string(9) "lang-item"
    [1]=>
    string(12) "lang-item-15"
    [2]=>
    string(12) "lang-item-en"
    [3]=>
    string(14) "no-translation"
  }
}
This website is available in your language

Go to english website × No thanks

This website is available in english

Go to english website ×No thanks